Bilan de la grève du 6 juin et réponse à l’UNSA

lundi 12 juin 2017
par  Snes Mayotte
popularité : 3%

Trop, c’est trop. Le SNES n’accepte pas les condamnations de cette organisation syndicale. Que l’UNSA s’occupe de défendre les collègues au lieu de dénoncer toute forme d’action qui se déroule en dehors des salons du pouvoir.

La participation par établissement s’avère très correcte ( plus de 50 % dans certains collèges et lycées) eu égard à cette période de fin d’année et de début d’examen. La couverture médiatique a été satisfaisante et notre mouvement du fait de son caractère exceptionnel ( enseignants + inspecteurs) a été remarqué en métropole.

L’intersyndicale a été reçue en délégation au Vice-rectorat le mardi 6 puis à la préfecture le jeudi 8 et a pu développer ses positions et revendications exposées dans la plate-forme du 19 avril. Nos interlocuteurs savent désormais que nous attendons une prise en compte de la situation critique de Mayotte en matière éducative au plus haut niveau du MEN et des ministères concernés, à savoir les outre-mer et l’action publique.

Nous leur avons indiqué notre souhait d’un audit du système et d’une rencontre avec le ou les cabinets des ministères concernés que ce soit à Mayotte où à Paris. Nous avons également prévenu nos interlocuteurs qu’en l’absence d’écoute, la rentrée serait difficile !

Le SNES a également répondu aux coups bas médiatiques portés par l’UNSA aussi bien dans la presse écrite que sur radio télé Kwezi, par un communiqué qui sera diffusé dans la presse ainsi que sur notre site et qui est en pièce jointe.


Documents joints

PDF - 410.4 ko

Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 25 mars 2019

Publication

415 Articles
1 Album photo
27 Brèves
2 Sites Web
13 Auteurs

Visites

99 aujourd’hui
177 hier
224425 depuis le début
20 visiteurs actuellement connectés