Communiqué du 26 octobre 2011

mercredi 26 octobre 2011
popularité : 6%

Ce jour, la situation s’est encore dégradée.
Les forces de l’ordre sont incapables d’assurer la liberté de circulation, mais aussi la protection des biens et des personnes. Les violences dépassent désormais largement le cadre d’un affrontement avec les forces de l’ordre. Une partie des émeutiers semble avoir des dérapages racistes. Le Vice-Rectorat campe dans un déni complet de la situation en laissant les établissements scolaires ouverts. Le même Vice-rectorat ne veut pas répondre aux questions de collègues qui demandent leur rapatriement immédiat ou tout au moins leur départ en cours de séjour (après un an ou trois ans) et encore moins communiquer avec leurs représentants.
La Préfecture semble attendre des consignes plus précises de Paris.

Enfin, le secrétariat général du SNES et de la FSU nationales multiplient les interventions auprès du Ministère de l’Education Nationale et de celui de l’Intérieur afin qu’ils prennent conscience de la gravité de la situation.

Face à une telle irresponsabilité de notre hiérarchie, nous demandons encore une fois à tous les collègues d’exercer leur droit de retrait jusqu’à nouvel ordre et de limiter le plus possible leurs déplacements privés.
Le bureau du SNES-Mayotte


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 8 octobre 2017

Publication

423 Articles
7 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
13 Auteurs

Visites

62 aujourd’hui
146 hier
155931 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés