Compte-rendu de Comité Technique du 09 et 10 avril 2020

dimanche 12 avril 2020
par  Snes Mayotte
popularité : 2%

Le comité technique (CT) s’est déroulé en visio-conférence en deux fois en raison de coupures d’électricité le 9 et le 10 avril.

PDF - 529.1 ko
Déclaration de la FSU au CT du 09 avril 2020

Déclaration liminaire et réponses du recteur

La FSU a lu une déclaration ci-contre

- Sur les distributions de pochettes qui continuent à Tsingoni, Dzoumogné et dans certaines écoles en dépit des risques que cela entraine pour tous, le Recteur ne répond pas. Nous saurons très vite s’il est intervenu ou non.

- Sur la CAP agrégés (accès au corps des agrégés par liste d’aptitude) laquelle s’est tenue en visio-conférence, la FSU est intervenue pour dénoncer cette méthode et demander un report sine die conformément à la position de la DGRH (direction générale des ressources humaines). La FSU considère que tenir une CAP en visio est une exercice très complexe compte tenu des nombreuses échanges qui doivent avoir lieu sur les cas individuels. A l’inverse, le Recteur affirme avoir suivi la DGRH et estime qu’on pénaliserait les personnels si on ne les faisait pas. Elles auront donc lieu en visio. Le calendrier des CAP sera renvoyé.

- Sur le CTA (comité technique académique) qui n’existe pas et la FSU a démontré pourquoi dans la déclaration liminaire, il dit que nous sommes en académie et qu’il ne faut pas chipoter...Chacun appréciera cet argument à sa juste valeur...

Carte non enseignants
Sur le second degré, il y aura des mesures d’accompagnement, 1 poste d’infirmière en plus pour porter leur nombre à 3, 60 postes d’encadrement.

Selon la FSU, le contexte de violence qui a précédé la période de confinement ne doit pas être oublié. Suite à ces troubles dont tout le monde se souvient, le Ministre vient de prendre un arrêté autorisant le port de matraques télescopiques pour les EMS (équipes mobiles de sécurité). Cette mesure de réponse aux agressions violentes et armées de certains jeunes est quand même un pis-aller, le vrai problème étant le taux d’encadrement en personnels de l’éducation nationale (santé, asssistance sociale, enseignants, personnels d’éducation, administratifs, personnels de direction, agents d’entretien...) qui reste largement insuffisant par rapport aux immenses besoins de Mayotte. Pour renforcer ce taux, la FSU Mayotte propose depuis des années des mesures d’attractivité qui ne sont toujours pas appliquées.
Nous considérons que 3 postes infirmiers, 3 postes administratifs restent très en dessous des besoins. Pour cette raison la FSU vote contre.
Résultats du vote :

FSU : 6 contre
CGT : 2 contre
UNSA : 1 contre
FO : 1 abstention

En raison du vote de FO qui rompt l’unanimité, il n’y aura pas de nouvelle discussion sur ce point. C’est déplorable !

Questions diverses : la FSU avait posé la question suivante :
Est-ce qu’un néo contractuel à Mayotte, recruté à l’extérieur, dont le conjoint est éligible à l’ISG a droit à l’Aide à l’Installation ?
La réponse du DRH est non. Il n’a pas vraiment de justification si ce n’est de dire que le versement de cette indemnité aux néo-contractuels relève d’un bleu budgétaire et non d’un texte règlementaire ce qui laisse à l’administration une certaine latitude.


Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 19 octobre 2020

Publication

550 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

135 aujourd’hui
164 hier
340677 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté