Grève le 24 janvier 2019 : HALTE AU MÉPRIS.

mardi 22 janvier 2019
par  Snes Mayotte
popularité : 2%

En pièce jointe, le communiqué de presse de l’Intersyndicale.

En métropole comme à Mayotte le mépris du gouvernement est la règle :
- Omission de l’Éducation nationale dans les vœux de rentrée du président de la République,
- Insuffisance de nos salaires ; gel du point d’indice + augmentation des retenues + inflation = baisse des traitements pour la deuxième année consécutive,
- Dégradation des conditions de travail ; plus d’élèves, moins d’enseignants, pressions sur l’évaluation des élèves, charge de travail alourdie par des réunions inutiles et obligatoires, détournement de nos missions...
- Obligation de faire une deuxième HSA hebdomadaire,
- Réformes forcées au collège, au Lycée et au lycée professionnel...

A Mayotte le mépris prend une nouvelle dimension en raison du manque d’attractivité du territoire :
- Aucune mesure financière ne sera appliquée... sauf pour les personnels de direction,
- Rentrée 2019 dans le second degré ; création de 83 postes... dont 13 en HSA (qui représentent déjà cette année 13% des ETP) donc augmentation des effectifs par classe,
- Refus de verser l’IE au 2012, 2013, et l’ISG aux néo-titulaires,
- Refus de verser l’IRPL (loyer) selon le nouveau mode de calcul (contrairement aux autres ministères de la fonction publique),
- Création d’un concours spécial à Mayotte dans le second degré (à l’instar du premier degré)...


Pour ces raisons (et bien d’autres encore), tous en grève jeudi 24 janvier


PDF - 976.3 ko
Communiqué de presse de l’Intersyndicale.


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 17 juillet 2019

Publication

466 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

133 aujourd’hui
137 hier
249025 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés