Rdv Recteur-FSU de 21 avril et CHSCT du 22 avril 2020

jeudi 23 avril 2020
par  Snes Mayotte
popularité : 3%


Malgré l’avis défavorable* de la directrice de l’ARS-Mayotte, notre administration maintien une "rentrée" le 11 mai.
Le discours rôdé du Recteur ne cache pas les difficultés à venir.


Rdv Recteur-FSU de 21 avril
JPEG - 30 ko
Le canard enchaîné (22 avril 2020)

Réunion du 21 avril entre FSU Mayotte, Recteur et Dircab
Contractuels,
Sur les cas d’avis défavorable, le Recteur nous demande de lui soumettre les dossiers. Nous lui demandons la date de la commission consultative paritaire (CCP). Fin juin, après les commissions d’affectation des titulaires.
Départs de juillet
Sur les départs définitifs, le Recteur nous informe de l’attention particulière portée par la direction générale de l’aviation civile à cette question.
« Rentrée du 11 mai 2020 »
Le Recteur nous a fait part de son « plan » pour la rentrée du 11. Il a évoqué beaucoup de principes mais n’est pas beaucoup entré dans les situations concrètes.
Rien ne se fera si le cahier des charges avec l’ARS (agence régionale de santé) faisant suite à une réunion d’un groupe de travail n’est pas respecté.
En matière de lavage des mains, désinfection, port des masques, nombre d’élèves, distanciation, restauration et transport, il y aura des protocoles nous dit-il.
Il affirme vouloir respecter ces normes et que si elles ne l’étaient pas, les écoles resteraient fermées. Cependant il insiste sur l’aspect pédagogique et l’impératif éducatif. S’agissant des normes et geste barrières, l’école a un rôle éducatif à jouer nous dit-il. Et les équipes doivent être sensibilisées.

Rentrée d’après le recteur
Il reconnaît qu’à Mayotte, la reprise sera encore plus progressive qu’ailleurs compte tenu d’un tempo différent. Il propose quelques pistes : dans le premier degré d’abord les CP, CE1 la première semaine puis dans le second degré d’abord un travail en équipes pédagogiques pour identifier les décrocheurs et mettre en place un suivi personnalisé.
Ensuite une rentrée décalée dans le second degré avec en priorité les troisième en collège et les 1ere en lycée. Les classes type ULIS, SEGPA et UPE2A seraient prioritaires.
Élèves
Le retour serait au choix, tiers ou moitié de classe nous dit-il, une forte préconisation pour ceux qui souffrent de maladies respiratoires de rester chez eux. En dehors de cela pas plus de précisions…
Agents
La règle pour les enseignants serait la reprise en présentiel. Il y aurait un rapatriement pour les collègues à l’extérieur qui souhaitent revenir ce qui pose un problème de santé en période de confinement et d’épidémie en progression à Mayotte. CF le courrier de l’intersyndicale au recteur.
Il parle de bienveillance pour les collègues souffrant de pathologie et enfin de confiance. Il reconnait qu’on ne pourra pas demander aux collègues de cumuler présentiel et distanciel. Mais encore une fois, il ne définit pas les personnels à risque.

CHSCT du 22 avril 2020
PDF - 569.3 ko
Déclaration liminaire de la FSU au CHSCT du 22 avril 2020

Bien peu à dire sur ce CHSCT si ce n’est que le Recteur nous a exposé lors d’un long monologue les grands principes qui devraient présider la reprise du 11 qui pour lui doit avoir lieu.
Dans sa déclaration en pj, la FSU Mayotte a posé toute une série de questions qui, pour la plupart n’ont pas trouvé de réponses de la part du recteur. Il attend un vadémécum national. Il reconnaît qu’il faudra renforcer les équipes d’entretien pour les opérations de désinfection. La FSU préconise non seulement de les renforcer mais de former les actuelles étant donné la technicité des tâches.

Il nous présentera son plan de reprise lors d’un CHSCT mardi 5 mai. A notre question sur les vacances décalées de mai, il nous répond que sous réserve d’une reprise au 11, elles auraient lieu du 6 au 13 mai.

Effectifs et distanciation
La jauge du recteur est placée à 15 élèves par classe ce qui pour la FSU Mayotte dépasse les règles de distanciation physique. Nous estimons qu’une salle de classe standard doit recevoir un maximum de 10 élèves (voir déclaration)

Hygiène et masques
Il dit vouloir mettre à disposition des masques lavables et repassables, mais on ne sait pas si les élèves en seraient équipés également.

Conclusion
En conclusion, si le recteur est bien conscient des points sensibles (hygiène, circulation interne, effectifs, protection, transport, restauration etc…) qui doivent être absolument l’objet de mesures drastiques en matière de normes et d’hygiène, il ne nous donne que bien peu des réponses concrètes dont nous avons besoin. En l’état, pour la FSU Mayotte, la rentrée ne peut se faire qu’avec des garanties d’hygiène et de sécurité sanitaire qui protègent les élèves et les agents .


*franceinfo : (22 avril)


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 4 juin 2020

Publication

528 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

131 aujourd’hui
234 hier
316291 depuis le début
8 visiteurs actuellement connectés