Les SNES-FSU remet ses revendications indemnitaires à l’Inspecteur général de l’administration délégué par le gouvernement

Texte adressé à la Vice-Recteur et à M. Pierre Lussiana.
mercredi 11 avril 2018
par  Snes Mayotte
popularité : 4%

PDF - 836.6 ko
Revendications « prioritaires et historiques » du SNES-Mayotte.

Il y a une semaine, mercredi 4 avril, le SNES-FSU Mayotte rencontrait l’Inspecteur général de l’administration délégué par le gouvernement sur les questions éducatives, Pierre Lussiana. Suite à cette rencontre, le syndicat s’est exprimé en ces termes : « Rendons à César ce qui appartient à César". Quel que soit son résultat, l’honnêteté impose de reconnaître que cette rencontre n’aurait jamais pu avoir lieu sans la mobilisation de plusieurs semaines dans la rue et sur les barrages que nous venons de connaître. Que les militants-es de terrain en soient remerciés-es !

Nous lui avons exposé et transmis nos revendications prioritaires et historiques car déjà exprimées lors du mouvement d’avril 2016 pour un renforcement de l’encadrement par une politique de stabilisation et d’attractivité en direction des titulaires ainsi que pour la mise en place d’un plan de titularisation des contractuels. » La plateforme revendicative du syndicat est disponible ci contre.



Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 21 février 2019

Publication

410 Articles
1 Album photo
22 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

113 aujourd’hui
142 hier
220223 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés