CAPL agrégés du 10 juin 2020 ; Temps partiel et Hors Classe

samedi 13 juin 2020
par  Snes Mayotte
popularité : 2%

Contrairement à la CAP (commission administrative paritaire) des certifiés prévue le 10 puis reportée au 30 juin pour non respect du règlement intérieur (impossibilité de préparer la commission), la CAP des agrégés s’est tenue avec un jour d’avance obligeant les commissaires paritaires à une préparation dans l’urgence.

PDF - 102 ko
Déclaration liminaire du SNES-SNEP à la CAPL des agrégés du 10 juin 2020

Une fois de plus une organisation du rectorat calamiteuse

Cette CAPL devait se tenir le 11 juin 2020 mais les commissaires paritaires ont été prévenus le lundi 8 juin à 22h11 qu’elle était avancée au 10 juin, et ce n’est que le 8 juin qu’ils ont reçu les documents de travail. Nous avons donc été contraints de nous organiser dans des délais très courts pour nous rendre disponibles le 10 et pour préparer la CAPL. Ces manquements au règlement de la commission paritaire ont été rappelés dans la déclaration liminaire de la FSU (voir pièce-jointe).
Le groupe de travail et la CAPL se sont tenus en mélangeant distanciel et présentiel : étaient présents dans la salle de réunion du Rectorat 5 représentants de l’administration, dont Monsieur le Recteur, et un représentant SNES-SNEP-FSU ; les trois autres représentants SNES-SNEP-FSU (plus deux suppléants SNES-SNEP-FSU) ont siégé via une application de visioconférence. L’unique représentant CFDT-FO suppléant a eu des problèmes de connexion et était déconnecté pendant presque toute la CAPL.
Le groupe de travail qui devait commencer à 14h a commencé avec presque 30 minutes de retard à cause de problèmes techniques dans la salle de réunion.

PDF - 269.6 ko
CAPL Temps partiel et Hors classe des agrégés du 10 juin 2020 (version imprimable)

Demandes de temps partiel

Sur deux demandes, la première était de droit et elle a été acceptée. La deuxième n’a pas été acceptée car l’agent était entrant dans l’Académie de Mayotte et l’objet de la demande entrait en contradiction avec une mutation dans l’académie.

Élaboration du tableau d’avancement à la hors-classe

Dans la déclaration liminaire, le SNES-SNEP-FSU a rappelé sa position concernant l’accès à la hors-classe, à savoir que tout agent devait pouvoir partir à la retraite en ayant atteint la hors-classe. Nous avons aussi demandé des explications sur l’absence d’avis « Excellent » de la part du Recteur et sur deux avis « satisfaisant » pour des collègues ayant eu « très satisfaisant » de la part de leur chef d’établissement et de leur IA-IPR.
Le Recteur a été très attentif à nos demandes et remarques et a été d’accord pour changer deux avis : grâce à l’intervention du SNES-SNEP-FSU, un avis rectoral est ainsi passé de « satisfaisant » à « excellent » et un autre de « satisfaisant » à « très satisfaisant ».
Le SNES-SNEP-FSU a également demandé de rectifier une erreur de barème venant de la non prise en compte d’un passage récent à l’échelon supérieur. Il y a eu rectification. Nous avons souligné une autre erreur de calcul de barème. L’explication de l’administration (impossible de changer car c’est le logiciel du ministère qui donne cette valeur après arrondi… !) ne nous convient pas. Nous avons rappelé l’indispensable action de la commission face aux rigidités informatiques parfois incompréhensibles. Dans ce cas précis, cette erreur n’avait eu heureusement aucune influence sur le classement de nos collègues.

Les avis du recteur
Excellent Très satisfaisant Satisfaisant À consolider
1 (obtenu par la FSU) 8 3 1

Cette année, nous pouvions proposer entre 4 et 5 noms (35% des promouvables) à faire remonter à la CAPN (commission administrative paritaire nationale). Le barème a permis de mettre en avant les 4 premiers noms, mais pour le 5ème nous avons été en désaccord avec le Recteur. Deux collègues étaient ex aequo au niveau du barème. Nous souhaitions de notre côté privilégier le critère de l’âge alors que Monsieur le Recteur souhaitait retenir celui qui avait obtenu les meilleurs avis. Le Recteur est resté sur sa position et a soumis sa proposition au vote. Nous avons rappelé la position de la FSU que nous avions énoncée dans la déclaration liminaire, mais nous n’avons cependant pas souhaité nous opposer à la proposition rectorale dans la mesure où le collègue arrivé en 6ème position pourrait être proposé de nouveau à l’accès à la hors classe.


Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 19 novembre 2020

Publication

560 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

164 aujourd’hui
193 hier
346786 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté