L’intersyndicale déterminée donne rendez-vous le 6 avril

mercredi 29 mars 2023
par  Snes Mayotte
popularité : 14%

À l’appel de l’intersyndicale ce sont plus de deux millions de travailleuses et Travailleurs, jeunes et retraités qui se sont mis en grève et ont manifesté. Le monde du travail s’est une nouvelle fois mobilisé dans toute la France de façon massive et déterminée, pour le retrait de la réforme des retraites. La jeunesse a encore une fois été très présente dans les mobilisations.

.  Tous concernés, tous mobilisés. Rendez-vous le jeudi 06 avril 2023 à 9h00 Place de la république à Mamoudzou  .

Communiqué de l’intersyndicale de Mayotte

Tract intersyndicale de Mayotte

À l’appel de l’intersyndicale ce sont plus de deux millions de travailleuses et travailleurs, jeunes et retraités qui se sont mis en grève et ont manifesté. Le monde du travail s’est une nouvelle fois mobilisé dans toute la France de façon massive et déterminée, pour le retrait de la réforme des retraites. La jeunesse a encore une fois été très présente dans les mobilisations. Après deux mois d’un mouvement social exemplaire et inédit depuis 50 ans, très largement soutenu par la population, et un parcours parlementaire chaotique, l’absence de réponse de l’exécutif conduit à une situation de tensions dans le pays qui nous inquiète très fortement.

L’intersyndicale mesure avec gravité la responsabilité que porte l’exécutif dans la crise sociale et politique qui découle de cette décision, véritable déni de démocratie. Et la non-adoption, à
9 voix près, d’une motion de censure qui aurait renversé le gouvernement, accentue cette crise.

L’intersyndicale de Mayotte (UI-CFDT, UD-FO, CFE-CGC, FSU, CGT-Ma, SUD-Solidaire, UNSA) appelle toutes et tous les travailleuses et travailleurs (public, privé, jeunes et retraité) à d une nouvelle grande journée de grève et de manifestations le jeudi 06 avril 2023 pour exiger :

  Le renoncement du gouvernement au report de l’âge légal de la retraite de 62 à 64 ans et à l’accélération de l’augmentation de la durée de cotisation ;
 L’application du taux et du plafond de la sécurité sociale de droit commun sur les calculs de
pensions, pour une retraite digne ;
 Ouverture des droits aux régimes complémentaires de retraite (IRCANTEC, AGIRC-ARRCO) ;
 L’application du code de la sécurité sociale ;
 L’application du SMIC de droit commun et en finir avec les discriminations ;
 Extension des conventions collectives nationales ;
 Alignement de l’indexation des salaires à 53% pour finir avec les disparités de traitement ;
  Application du droit commun sur les minima-sociaux (allocations familiales, logement, rentrée scolaire, ASPA, AAH, RSA, prime d’activité, …) ;
 La revalorisation de la carrière des anciens agents de l’Ex-fonction publique locale de la CDM
en reprenant en compte leur ancienneté générale de services (AGS) ;
  Reprise de la totalité de la carrière des énergéticiens de Mayotte par la Caisse Nationale de retraite des IEG (CNIEG) ;
 Harmonisation des pensions des agents de la FP ;
 Le maintien de la bonification outremer ;
 Le maintien et l’application à toutes et tous de l’Indemnité Temporaire de Retraite.

Tous-tes concerné-es, tous-tes- mobilisé-es. Rendez-vous le jeudi 06 avril 2023 à 9h00 Place de la république à Mamoudzou

Communiqué de l’intersyndicale nationale

Version à afficher

Après deux mois d’un mouvement social exemplaire et inédit depuis 50 ans, très largement soutenu par la population, et un parcours parlementaire chaotique, l’absence de réponse de l’exécutif conduit à une situation de tensions dans le pays qui nous inquiète très fortement.
En ne répondant pas à la demande de retrait, en usant du 49.3, l’exécutif a fait le choix d’accentuer la crise démocratique et sociale. Pourtant, dès le début, les organisations syndicales et de jeunesse avaient prévenu l’exécutif du risque d’explosion sociale que pouvait provoquer cette reforme injuste, injustifiée et
brutale.
Le gouvernement a la responsabilité de garantir la sécurité et le respect du droit de grève et de manifester.
Alors que le calme a toujours caractérisé le mouvement, l’intersyndicale déplore le nombre de blessés.
Depuis des semaines, nos organisations ont fait preuve d’une grande responsabilité. Aujourd’hui encore, nous demandons au gouvernement de prendre la sienne.
L’intersyndicale soutient les mobilisations, manifestations, les actions intersyndicales et grèves qui perdurent depuis janvier. Elle appelle les millions de travailleurs et travailleuses, les jeunes et les retraité.es à continuer de se mobiliser.
Elle appelle à des rassemblements syndicaux de proximité définis localement et à une nouvelle grande journée de grève et de manifestations le jeudi 6 avril partout dans le pays.
L’intersyndicale se réunira prochainement.
Le 28 mars 2023


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 24 mars 2024

Publication

696 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
14 Auteurs

Visites

228 aujourd’hui
273 hier
535755 depuis le début
6 visiteurs actuellement connectés