ACTIONS DU JEUDI 10 FEVRIER

dimanche 6 février 2011
par  Snes Mayotte
popularité : 5%

LA FSU MAYOTTE ADAPTE L’ORDRE NATIONAL ET ENTAME UN AUTRE TYPE D’ACTION

A MAYOTTE, il est clair que nous sommes là pour pallier aux déficits de l’Education Nationale mais aussi au déficit de l’Etat en matière éducative sur l’île. Les parents d’élèves et élèves croient sincèrement que s’il y a des problèmes en primaire le secondaire va bien puisque les statistiques des examens le prouvent. Des parents et des élèves lésés, des enseignants maltraités, des programmes inadaptés, aucune politique éducative audacieuse, des moyens très restreints et une départementalisation pilotée à vue et donc sans aucune information donnée.

Parents, élèves et enseignants nous sommes tous victimes d’une politique éducative au rabais.

UN AUTRE TYPE D’ACTION

La FSU Mayotte a décidé d’aller au devant des acteurs concernés par le système éducatif. Il s’agit d’informer, de discuter et surtout de relever les problèmes rencontrés dans chaque établissement dans un premier temps.

Nous ciblerons alors les problèmes pour lancer des pétitions « tous acteurs du système ».

Nous ferons remonter au plus haut niveau les doléances.

Ces problèmes seront mis en exergue le 10 février de 2 façons :

1/ La caravane de l’éducation : un « tour » en minibus de quelques établissement scolaires dans l’agglomération de Mamoudzou (quelques écoles, un collège, un lycée…) où les collègues et la FSU montreront l’ampleur de la dégradation des moyens aux médias. La caravane ira ensuite à l’hémicycle du Conseil Général.

2/ La remontée par des délégués (S1 ou autres acteurs de l’éducation) des problèmes rencontrés dans chaque établissement de l’île vers l’hémicycle du Conseil Général où ils seront lus aux médias et serviront de base à des pétitions.

Nous demandons aux S1, à nos adhérents :

- De relever pour ce jeudi (vous pouvez le faire avant) les problèmes rencontrés par les enseignants, les élèves et leurs parents au niveau du fonctionnement général de l’éducation à Mayotte.

- Une délégation remontera ces doléances à l’hémicycle du Conseil général ce jeudi de 11h à 13h

PLUS NOUS SERONS NOMBREUX, PLUS ON NOUS ECOUTERA


Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 15 mars 2019

Publication

411 Articles
1 Album photo
22 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

10 aujourd’hui
178 hier
223191 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté