Grève nationale le 31 janvier

mardi 22 janvier 2013
par  Snes Mayotte
popularité : 4%

La nouvelle année pour laquelle nous vous souhaitons nos meilleurs vœux va débuter par une action forte et inévitable au vu des perspectives qui nous sont proposées.

La FSU, la CGT et Solidaires ont décidé d’un appel à la grève dans la Fonction Publique le 31 janvier prochain.

La dégradation des conditions de travail et de rémunération, l’instauration de la journée de carence dans la Fonction publique, seront au cœur de cette action.

Le SNES entend bien mettre en évidence dans le cadre de cette grève la situation des personnels d’enseignement, d’éducation et d’orientation du Second degré :

Rémunération bloquée, aucune évolution indemnitaire contrairement à d’autres fonctionnaires.

Conditions de travail dégradées, et charge de travail sans cesse alourdie : multiplication des postes sur plusieurs établissements, augmentation du nombre de classes à prendre en charge du fait des réformes (langues vivantes, SES …) et des suppressions d’emplois, multiplication des réunions, formation continue en dehors du temps de travail …

Aucune perspective n’est aujourd’hui tracée pour inverser cette évolution subie depuis tant d’années.

A cela s’ajoutent les inquiétudes légitimes sur l’avenir de l’organisation de la formation professionnelle, sur l’avenir de l’orientation scolaire et sur celui des Copsy à travers la décentralisation, mais aussi sur nos garanties statutaires et notre métier.

Toutes ces questions seront au centre de l’expression des personnels du Second degré le 31 janvier.

Nous appelons à participer massivement à la grève du 31 janvier et à populariser cet appel autour de vous, en particulier dans votre établissement.

Frédérique Rolet, Roland Hubert, Daniel Robin
Co-secrétaires généraux


Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 21 février 2019

Publication

410 Articles
1 Album photo
22 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

113 aujourd’hui
142 hier
220223 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés