Macron appuie sur le champignon

dimanche 31 mars 2019
par  Snes Mayotte
popularité : 2%

Pour contrer la résistance qui s’organise, Monsieur Macron accélère le calendrier de la Loi de réforme de la Fonction Publique.
Un arsenal parlementaire utilisé pour contrer la démocratie ?

En métropole la contestation s’organise et prend de l’ampleur (voir le site national du SNES) contre les réformes engagées avec mépris par le gouvernement de M. Macron.

1. Celle de la réforme de la Fonction Publique.


Refusée par l’ensemble des syndicats (à une exception), Emmanuel Macron tient sa promesse électorale : “Nous ferons de la procédure d’urgence la procédure par défaut d’examen des textes législatifs afin d’accélérer le travail parlementaire.”
La discussion parlementaire sera ainsi abrégée. Cette procédure accélérée permet une seule lecture par chambre au lieu de deux . Voir le site de l’assemblée Nationale [1].
Les objectifs afficher :
- faire taire la contestation
- adopter le texte avant l’été pour le mettre en œuvre le 1er janvier 2020.

2. Celle de la Loi Blanquer


Refusée par les Lycéens, les parents d’élèves et les enseignants.
Pourtant jeudi matin M. Blanquer a pu faire pendant 20 minutes sur France Inter la promotion de sa réforme et prononçant parfois quelques mensonges.
Le ministre laisse par exemple entendre que :

  • le choix des spécialités de première serait réversible en terminale (ce qui est faux),
  • prétend que le CAPES d’informatique réglera les questions de recrutement d’enseignants pour la spécialité NSI à la rentrée 2019 (il ne sera créé qu’en 2020),
  • justifie le maintien du taux d’encadrement des élèves par l’augmentation du nombre d’heures supplémentaires pour compenser les suppressions de postes (faux, sauf à contraindre les personnels à accepter plus d’heures ce qui n’est statutairement pas possible),
  • feint d’ignorer qu’il n’y a pas d’enseignement de mathématiques dans l’enseignement scientifique (nouvel enseignement en Première et Terminale), laisse penser que les élèves pourraient avoir 3, 6 ou 9 h de mathématiques dès la classe de Première (ce qui n’est vrai qu’en Terminale)…


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 17 juillet 2019

Publication

466 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

19 aujourd’hui
137 hier
248911 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés