Nouveaux statuts imposés dès la rentrée

vendredi 25 octobre 2013
par  Snes Mayotte
popularité : 5%

Chers collègues,

Nous avons confirmation par le Vice-recteur qui vient de nous appeler que les « 2ème année » doivent refaire une demande de mutation au mouvement national. Ce qui veut nécessairement dire que les deuxième année basculent dans le nouveau statut transitoire si ils veulent rester : les promesses de juin et de septembre sont donc foulées au pied.

Les collègues présents basculent donc dans une situation financière fortement minorée dont la philosophie est du type ISG de 20 mois + 40% d’indexation. Reste à savoir si l’IE transitoire sera versée par couple pour achever le tableau et non par agent.

Le décret organisant cette situation transitoire ne sortira vraisemblablement pas avant la fermeture du serveur de mutation inter académique, nous demandons donc à tous les collègues en 2ème année de réfléchir sérieusement à un renouvellement de séjour « à l’aveugle ». Les collègues qui renouvèleraient perdraient de toutes façons leurs points d’ancienneté sur poste. Le congé administratif inter-séjour pourrait aussi être remis en question… et le reste (remboursement partiel de loyer, IFCR...).

Quant à savoir si les collègues garderont leur académie d’origine, la note de service de cette année le dit… mais comment savoir pour l’an prochain d’autant que face à la pénurie, l’administration a toujours le même réflexe : empêcher les collègues de muter.

Quant aux 4ème années qui voudraient rester, c’est l’inconnu, mais il ne faut pas espérer à notre sens autre chose qu’un statut de résident.

Plus que jamais nous appelons chacun à venir à notre AG du lundi 28 octobre au Lycée de Mamoudzou et à faire grève … et à venir manifester ce mardi 29.

Vous trouverez à cet effet le tract de l’Intersyndicale qui regroupe tous les corps de fonctionnaires. Précisons que les officiers du port en grève font fermer celui-ci mardi prochain !

Que chacun vienne manifester contre les mensonges de nos dirigeants !

Amitiés syndicales,


Documents joints

PDF - 238.8 ko

Brèves

A l’aise Macron dit des fadaises

samedi 2 février

Hier lors du Grand Débat National avec les maires ultra-marins et pendant plus de 7 heures, le Président de la République a pu étaler en bras de chemise sa haute connaissance des outre-mer.
Pourtant il y a 10 mois celui-ci affirmait sur BFM TV que la Guyane était une île.

Qui fait quoi ?

jeudi 24 janvier

Les EMS ont pour principale mission la "sanctuarisation des établissements scolaires"...
Pourtant à chaque grève nous les comptons en nombre aux accès du Vice-Rectorat, à qui la faute si un problème survient aux alentours d’un établissement ?... :(

Plus de services publics et plus d’État.

samedi 6 octobre 2018

À l’occasion de la visite du Ministre de l’action et des comptes publics, nous rappelons que depuis des années le SNES-FSU Mayotte dénonce la dégradation des services publics et le déficit d’État à Mayotte.
Aujourd’hui des étudiants ne peuvent toujours pas rejoindre leur affectation dans l’enseignement supérieur et des collègues se retrouvent en situation irrégulière.
Ce problème nous interpelle quant à la volonté réelle du gouvernement d’assurer le fonctionnement régulier des institutions. Il est grand temps que l’État se donne à Mayotte les moyens de fournir des services publics dignes d’un département de la République. L’avenir de l’île et de sa population en dépend.

200 000 visiteurs

lundi 3 septembre 2018

C’est le nombre symbolique de visiteurs qu’a franchi hier le site du SNES-Mayotte depuis son ouverture en novembre 2014. Merci à toutes et tous.

Statistiques

Dernière mise à jour

vendredi 15 mars 2019

Publication

411 Articles
1 Album photo
22 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

10 aujourd’hui
178 hier
223191 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté