Compte-rendu FSU CT du 23 mars 2021

mardi 30 mars 2021
par  Snes Mayotte
popularité : 11%

Etaient présents pour l’administration le recteur, le secrétaire général, le directeur des ressources humaines.

Pour les organisations syndicales 6 FSU, 2 CGT, 1 UNSA et 1 FO.

Réponse du recteur à la déclaration liminaire de la FSU

PDF - 93.9 ko
Déclaration liminaire FSU Mayotte CTA du 23 mars 2021

Sur PIX, on en commence le déploiement, on ne veut pas priver les élèves de cette possibilité. Le rectorat fera tout ce qu’il pourra pour le numérique.

Education prioritaire

Les projets d’expérimentation, pas de modification de la carte des labels, sont envisagés sur les établissements suivants :

Dzoumogné (cité éducative), LPO nord, CLG de Passamainty et de Koungou, lycée de Kahani.

Des moyens en crédits pédagogiques et en temps supplémentaire sont prévus, pour les mesures envers les collègues travaillant dans ces zones s’il y en a, il faudra attendre le 20 avril.

Le LPO de Bandrélé (questions diverses) ainsi que le collège de Kwalé ont été identifiés dans le contexte de la nouvelle sectorisation qui est en chantier donc là encore, il faudra attendre et le dossier est à suivre.

Mouvement second degré

Le rectorat est conscient du problème posé par les barres d’entrée élevées en mutation inter. C’est inexplicable et le rectorat est intervenu auprès de la DGRH qui regardera avec bienveillance les recours pour des collègues qui se seraient vus refuser la mutation à Mayotte. Le SNES national (secteur emploi) aidera les collègues en situation de recours. Le rectorat avait fixé ses besoins à 1690 mais la direction générale des ressources humaines fait des arbitrages notamment avec les académies franciliennes qui connaissent également des déficits de titulaires très importants. Il y a un « partage de la misère », expression que la FSU Mayotte reprend à son compte tant les suppressions de poste sont importantes au niveau national.

Il y a 319 entrées et 206 départs de titulaires. Ce solde positif de 113 est à rapporter au nombre de créations de postes (110). La situation est donc toujours la même et le manque d’attractivité toujours aussi criant !
Dans ce domaine, et pour le moment, le directeur des ressources humaines nous indique qu’il s’occupe prioritairement des problèmes de retraite des anciens IERM.

Carte des emplois second degré

La FSU vote pour les 110 créations de postes enseignants en précisant que, si cela va dans le bon sens, l’effort sera insuffisant pour ramener à Mayotte un taux d’encadrement des élèves suffisant !

Carte des emplois infirmiers-es

La FSU vote contre en raison de la grande faiblesse de l’encadrement infirmier (1 infirmier-re pour
1000 élèves à Mayotte alors qu’on est à un infirmier-re pour 500 en métropole). C’est encore plus inadmissible dans le contexte de pandémie que nous connaissons. De plus à Mayotte, les conditions d’exercice sont déplorables. L’engagement de doter l’ensemble des infirmiers-es d’un ordinateur n’a pas été tenu. Le médecin conseiller technique ne participe pas aux réunions.

Questions diverses


Clg de Mtzamboro

S’agissant du poste d’espagnol non créé au CLG de Mtzamboro, contrairement à la décision du CA, le rectorat va vérifier mais affirme qu’il n’y a pas assez d’heures pour créer un poste d’espagnol dans cet établissement. Pourtant il y aura bien 14 heures en plus suite à la création de sections bilangues en sixième. Nous attendons la réponse…

Clg de Tsingoni

Réponse de l’administration concernant les trois suppressions sèches en arabe, espagnol et SVT. En arabe les besoins sont insuffisants et en svt et espagnol, les besoins diminuent.

IMP

La FSU obtient une modification de la circulaire académique pour l’aligner sur la règle nationale : la fonction de coordonnateur donne lieu au minimum à ½ IMP.

Bandrélé (besoins en salles de classes et de permanence)

Seuls 4 modules supplémentaires sont prévus à la rentrée 2021. Pas de réponse concernant les salles de permanence.

Rémunération des ATOSS

A propos de l’indice plancher 326 non respecté, alors que cette règle avait été actée en CTA
l’administration s’engage à relancer la DPC (division des personnels contractuels).


Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 29 juin 2021

Publication

578 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

51 aujourd’hui
75 hier
381606 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté