Compte rendu du CSA du 1er février 2023

lundi 6 février 2023
par  Snes Mayotte
popularité : 4%

Présence administration :
Recteur, Secrétaire général, directrice du pôle expertise et modernisation des
services, directeur du pôle des moyens et de la scolarité, doyen de l’inspection
second degré.
Présence des OS
6 FSU, 1 CGT, 1FO, 2 CFDT ; nouvelle composition suite aux élections
professionnelles de décembre 2022. La FSU conserve ses 6 sièges tout en ayant
accru son avance en voix.

Remarque du rectorat avant le début du CSA

Constat d’une contradiction juridique entre le règlement intérieur actuel qui est
celui d’un CTA et qui ne correspond pas à cette nouvelle instance qu’est le CSA.
On fonctionne aujourd’hui avec ce règlement intérieur provisoire car il faut que
le travail avance et surtout nous ne disposons pas de la nouvelle version préparée
par la direction générale de la fonction publique (DGAFP).
Réaction FSU  : nous en prenons acte mais cela pose problème sur le plan
juridique. Il ne faudrait pas qu’on reste dans cet ancien règlement intérieur de
CTA trop longtemps car il se réfère à des textes désormais obsolètes.
Le nouveau comité social d’administration académique (CSAA) est donc installé
ce 1 février. Cette nouvelle instance remplace le comité technique. Elle en a les
mêmes compétences. En substance, elle traite de l’organisation du service public
d’éducation et son fonctionnement.
Réponse du rectorat à la déclaration liminaire de la FSU et à celle du
SGEN-CFDT

Déclaration liminaire

Le SG (secrétaire général) explique que c’est un oubli du rectorat de n’avoir pas
présenté les notes de service aux OS avant leur publication. Dorénavant, il nous
consultera avant publication de circulaire.
S’agissant de la suppression envisagée de l’heure de techno en sixième, il ajoute
que le recteur va signer un document pour les professeurs du second degré, sur la
substitution d’1h de technologie au collège pour financer l’heure
d’approfondissement (maths, français). Il n’y aura pas de mesure de carte scolaire
mais une réflexion sur l’organisation du cycle 4.
Validation du PV du CTA du 10 décembre 2022 : voté à l’unanimité

Moyens 2de degré

Versin imprimable

Le rectorat : 1012 élèves de plus à la rentrée. 2023.
+150 ETP (=équivalent temps plein) (HP) dont 30 qui sont des régularisations
après autorisation à la rentrée et 82 postes dédiés au financement de la DHG
lycée/collèges, le reste étant réparti sur divers postes indispensables au
fonctionnement du système éducatif.
+7 CPE
+2 PERDIR
+3 Administratifs
Effectifs prévisionnels dans les lycées : on doit arriver à 21147 élèves pour une
capacité de 21516 places.
31,4 E/D (élèves par division)
FSU/ Avec les créations de poste annoncées, comment allez-vous faire venir des
enseignants ?
Le SG : On va faire des campagnes de recrutement.
La FSU appelle à voter contre les moyens second degré (DGH)
Pourquoi ?

Elle s’inscrit dans un cadre national. Depuis 2007, 30 mille postes ont été
supprimés. En raison de ce tarissement délibérément organisé par les
gouvernements successifs, le recrutement pour Mayotte est rendu encore plus
difficile. La FSU Mayotte n’a pas appelé à voter contre la création de 150 postes
dans le second degré mais en a souligné l’insuffisance au regard de la situation
actuelle de sous encadrement qui devrait nous obliger à faire beaucoup plus que
suivre l’évolution démographique.
En termes d’élèves par divisions, quand on a des classes surchargées, il est difficile
de travailler, par exemple les savoirs fondamentaux que le ministère et le rectorat
mettent en avant à longueur de journées. A Mayotte justement, tous les
établissements sont en sureffectif et les classes aussi. La moyenne de 27 élèves
par classe en collège est très au-dessus de la moyenne nationale en réseau
d’éducation prioritaire.
La question de l’attractivité des postes dans tous les métiers de l’éducation reste
posée tant que les solutions indemnitaires préconisées par la FSU ne sont pas
adoptées.
Pour toutes ces raisons la FSU Mayotte a obtenu de toutes les organisations
syndicales représentées au CSA (CGT éducaction, SGEN-CFDT et FO) un vote
unanime contre la DGH ce qui oblige le rectorat à reporter l’examen de cette
même DGH à un prochain CSA qui se tiendra le 10 février.

Le recteur explique qu’il connait les conditions de travail à Mayotte mais les
efforts sont faits. Il déclare partager les inquiétudes des OS mais regrette le choix
du vote contre. Comment « alléger le face-à-face enseignants-élèves, on va relayer
votre inquiétude ? ».
Les moyens 2023 sont mis au vote : tous les représentants syndicaux
répondent à l’appel à voter contre de la FSU Mayotte qui détient 6
sièges (SGEN-CFDT, CGT, FO). Donc 10 voix contre, seuls les
représentants du personnel ayant le droit de voter. En raison de ce vote
unanime, le rectorat se retrouve obligé, selon la règlementation de
convoquer un nouveau CSA le 10 février 2023 à 10h. Dans l’attente, en
raison du rejet unanime des organisations syndicales représentées en
CSA, les CA ne sont pas en droit d’examiner la DGH.

Messagerie académique

Mme DELEVOYE, responsable DSI donne une information sur la messagerie
académique : on constate que la capacité de stockage des messageries
académiques est minime. Le projet est de migrer vers un autre système de
messagerie plus efficace. Ce projet se fait en partenariat avec l’académie de la
Réunion. Ce sera selon elle, un réel partenariat et non une mise sous tutelle qui
doit permettre à notre académie d’être plus indépendante à l’avenir. Durant ces
travaux, il y aura de nombreux blocages.
Chacun peut demander une augmentation de sa capacité de stockage via
l.assistance@ac-mayotte.fr.

Mais il faudra renoncer à la redirection des mails académiques sur les boîtes mails
perso.
Pour les collègues qui ont des comptes piratés, il faudra qu’ils écrivent au rectorat
via système@ac-mayotte.fr en passant par leur administration ou leur mail perso.
Ils demandent une réactivation de leur adresse mail académique.
Le rectorat rappelle que les personnels doivent vider régulièrement leur boîte mail
académique.

Questions diverses

Suite à la durée de la réunion et afin d’obtenir des réponses à l’ensemble de ses
questions diverses, la FSU en demande le report au prochain CSA du 10 février
ce que le secrétaire général accepte.


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 15 mai 2024

Publication

700 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
14 Auteurs

Visites

564 aujourd’hui
596 hier
580155 depuis le début
11 visiteurs actuellement connectés