CHSCT du 12 mai 2020 : incertitudes et questionnements demeurent

mardi 12 mai 2020
par  Snes Mayotte
popularité : 1%

PDF - 160.8 ko
Déclaration liminaire de la FSU au CHSCT du 12 mai 2020

Réuni ce matin en visio-conférence le CHSCT se déroule de 8h30 à 10h30 (temps limité par le rectorat, donc réunion interrompue et non terminée) en présence du recteur, du SG, du DRH, d’une AS, d’une infirmière et d’un médecin généraliste. Un membre de l’ARS invité par les OS s’est excusé.
Pour les OS ; 6 FSU, 2CGT et 1 FO.

Point de situation du VR… À quand le déconfinement ?

PNG - 9.6 ko
Evolution journalère du Covid-19 à Mayotte du 16 mars au 12 mai 2020 (source ARS)

Comme en début des CHSCT précédents le recteur nous fait un point de situation. Mayotte est un département classé « rouge » avec un déconfinement prévu le 18 mai en attendant la prochaine réunion préfectorale du 14 mai qui pourrait décider un report le 25 mai (ou plus ?). Report étudié en fonction de l’évolution du virus, de la capacité d’accueil du CHM et du nombre de place en réanimation (actuellement à 50% de de sa capacité).
Pour le recteur, quel que soit la date de déconfinement il est temps de préparer la réouverture des établissements scolaires. Selon lui, le rectorat n’a aucune position sur la date de déconfinement mais qui dit déconfinement dit réouverture des écoles. Cependant, il confirme qu’une école qui ne pourrait respecter le protocole sanitaire n’ouvrirait pas.
Les personnels de direction seront les garants du respect du protocole.

Lecture de la déclaration liminaire de la FSU et intervention des secrétaires de la FSU


- Pour la FSU la réouverture des établissements de Mayotte est problématique voir irréalisable en raison des sureffectifs (lire la déclaration liminaire ci-dessus), elle ne doit pas avoir lieue tant que l’épidémie n’a pas atteint son « pic ».
- le recteur s’engage à prendre le temps qu’il faudra pour mettre les établissements aux normes en termes de moyens humains, formations et adaptation du nombre d’élèves. Il accepterait même de descendre la jauge en dessous de 15 élèves.
- Des masques (2) lavables et jetables (2) seraient distribués aux personnels… Idem pour les infirmiers qui pourtant sont susceptibles de recevoir des personnes à risque (pas de blouse, pas de masque…).
- 2 masques lavables seraient distribués aux élèves… Qui, pour notre administration, permettraient aux élèves de les enlever lorsque les distances physiques seraient respectées (et tant pis pour les élèves qui les touchent et ne peuvent pas les laver à la température requise).
- Il est signalé au recteur l’attitude de certains personnels de direction qui convoquent actuellement (ou la semaine prochaine) des personnels en grand nombre. Le recteur et le SG trouvent cela normal (comme la représentante de FO) car les établissements ne sont pas à proprement « fermés » mais qu’il est simplement souhaitable de faire du télétravail.


Une école primaire en métropole, aujourd’hui après le déconfinement.


Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 23 septembre 2020

Publication

547 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

64 aujourd’hui
199 hier
337326 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés