Horreur à Majicavo

dimanche 6 septembre 2020
par  Snes Mayotte
popularité : 3%

Vendredi 4 septembre une collègue de 67 ans en poste au collège de Majicavo a subi une agression sanglante digne d’un film d’horreur alors qu’elle rentrait à son domicile des hauts vallons. L’agresseur utilisant un chombo l’a tailladé jusqu’à l’os aux deux bras et à la tempe. Cette collègue a été évasanée et est actuellement soigné à Saint Denis de la Réunion. C’est la quatrième agression ultra violente d’agents de ce collège. Les agresseurs ne se contentent pas de voler mais veulent également marquer soit balafrer leur victime dans une stratégie visant à terroriser.

Les collègues sont exaspérés. Le métier d’enseignant ne peut s’exercer dans de telles conditions et avec de tels risques. Nul ne peut accepter de mettre en danger sa vie ou même son intégrité physique pour aller travailler ou en rentrant chez lui après sa journée de travail. C’est pourquoi la FSU Mayotte apporte un soutien d’abord à cette collègue et à toutes celles et tous ceux qui ont subi des agressions.

Elle soutient également le droit de retrait que les collègues de cet établissement exerceront lundi 7 septembre.

Si cette forte alerte ne suffit pas et ne conduit pas à des mesures drastiques de sécurisation dans et autour de ce collège, il faudra prolonger ce droit de retrait car hélas les problèmes de violences scolaires et extra scolaires à Mayotte ne sont pas une nouveauté et n’ont toujours pas reçu les réponses que nous attendons en termes de moyens et d’interventions de l’état.


Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 24 octobre 2020

Publication

551 Articles
1 Album photo
42 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

3 aujourd’hui
212 hier
341671 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés