Violences au lycée de Kahani : un droit de retrait reconnu par la VR

vendredi 26 janvier 2018
par  Snes Mayotte
popularité : 1%

Des scènes dignes de la guérilla urbaine se sont déroulées au lycée de Kahani vendredi 19 janvier 2018.

Dans le communiqué en pj, le SNES relaie l’exaspération des agents qui travaillent dans de telles conditions et présente ses propositions et actions à court et à long terme.

PDF - 119.1 ko
Violences au lycée de Kahani
Une nouvelle flambée de violences à moins de deux semaines après la rentrée !

Vous trouverez ici une interview du co-secrétaire général du SNES-FSU Mayotte sur KWEZI TV datée du 25 janvier à 7 h, en soutien aux collègues exerçant leur droit de retrait au lycée de Kahani. Nous avons demandé au VR de lancer une enquête en urgence associant le CHSCT ( comité hygiène, sécurité et conditions de travail) sans réponse pour le moment.

Cependant, vous remarquerez que Madame Le Vice-Recteur a reconnu ce matin 26 janvier sur Kwezi aussi à 7h, la légitimité de ce droit de retrait. Ce fait majeur démontre que les collègues ont eu raison de se mobiliser et que le traumatisme vécu exigeait à tout le moins cette réponse vigoureuse et responsable.

Cette reconnaissance du bien fondé de ce droit de retrait devra être suivie de mesures concrètes de sécurisation et de renforcement des équipes éducatives. Ce sont les collègues qui devront se prononcer sur la réalité de la mise en place de ces mesures et donc du maintien ou non de l’exercice du droit de retrait très majoritaire pour le moment dans cet établissement.


Brèves

Conséquences des séismes à répétition

vendredi 1er juin
Aujourd’hui 1 juin, les pompiers ont fermé 15 salles de classe du collège Boueni M’titi à Labattoir. Cette mesure fait suite à l’apparition de fissures sûrement agrandies par la rafale de tremblements de terre que nous avons connue ce matin.

Vandalisme au collège de M’Tsangamouji

mercredi 30 mai
La nuit dernière, des individus ont pénétré dans le collège de M’Tsangamouji et l’ont vandalisé. Cette affaire serait la suite d’agressions au couteau ayant eu lieu jeudi dernier. Aujourd’hui 30 mai l’établissement est fermé pour laisser place au travail de la gendarmerie.

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 16 août 2018

Publication

378 Articles
1 Album photo
9 Brèves
Aucun site
13 Auteurs

Visites

8 aujourd’hui
169 hier
196869 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés